Accueil - Qui sommes nous ? - Les spectacles à l'affiche - S'inscrire - Espace inscrits - Regards vers l'extérieur
Passion Théâtre sur Internet      Fiche Spectacle
InvitÈs Témoignage des invités Artistes Réponse des artistes
Professionnels Critique des professionnels   Dossier de presse Dossier de presse

Kadavresky
Opéra seria kitsch & féerique en quelques recettes
Lionel HOCHE

 

Genre :

  Danse , Théâtre Musical
Mise en scène :  Lionel HOCHE
   MéMé BaNjO Compagnie Lionel Hoche
Avec : Danseurs : Fée Peps (Marielle Girard), Fée Béchamelle (Loren Palmer), Fée Rabita (Céline Zordia), Dragibus (Cédric Lequileuc), Ch'Armand (Cyrill Davy) , Faunesk (Emmanuel Le Floch) ; Musicien : Adou Silheimeur (Yann Gourdon) ; Comédiens : Kadavresky (Sébastien Charles), Gorgea l'Ogresse (Tara Maguire) et Docteur ès fées (Ève Couturier)
Assistant : Lou Inglebert
Décor : Philippe Favier
Musique : J.-S. Bach, Léila, C. Monteverdi, B. Marini, P.-I. Tchaikowsky
Costumes : Sylvie Skinazi
Lumière : Lucy Carter

Planning :
 

Théâtre National de Chaillot
1 pl Trocadéro et 11 Novembre   Paris
www.theatre-chaillot.fr
Tel: 0153653000
Metro: Trocadéro
  du 29/01/2002 au 31/01/2002 à 20:30
Salle Jean Vilar



Kadavresky est une cuisine artistique pluridisciplinaire, franchement, foncièrement et insolemment éclectique. Conciliant chorégraphie, arts plastiques, musique, chant  ; avec pour chaque domaine une déclinaison au pluriel de leurs spécialités où s'entrechoquent plusieurs états, identités, cultures.
Kadavresky veut rassembler, émulsionner. Kadavresky ne veut en rien que les choses se ressemblent, seulement mues par le désir de partager, forme de mouvement amoureux qui anime en nous le désir d'éprouver l'altérité, de mettre face à face des domaines éloignés par nature ou par culture, et de se nourrir en échangeant, en jetant les ponts les plus insensés d'un terrain à un autre.
Petite comédie musicale, sorte d'Opéra séria, ou revue contemporaine  : Kadavresky , un concept où cohabitent en pagaille les genres les plus variés. C'est une vraie cuisine des langages, où la danse prend des formes et des allures diverses, où la musique et le chant traversent des états pluriels  : la vielle à roue vient investir un terrain contemporain et les voix se déchaînent entre comptines et recettes.

InvitÈs Dossier de Presse

InvitÈs

Une fricassée de contes de fée

Plusieurs axes d'articulations participent de cette aventure burlesque.
- Un scénario - lieu de collision des contes de notre enfance - narrant les ébats d'une horde de personnages à la recherche de contes où travailler (s'inscrire), d'histoires d'amours entre princesses dormantes et princes charmants divagants, d'ogresses fumantes et de fées oisives.
Ce scénario appuie son développement sur un amalgame de contes de fées divers (cadavre exquis) avec en écho une série de recettes de cuisines liées de près ou de loin à ce même domaine (cake d'amour pour le plus connu). Cette trame utilise également quelques chansons qui ponctuellement s'allient à la narration pour souligner certains détails du pittoresque de ce conte moderne.
Elles sont interprétées en partie par une ogresse qui passe de sa cuisine à la danse. Une " thèseuse ", personnage extérieur à l'action, participe également à la narration au travers de sa recherche monomaniaque sur la nourriture dans le conte de fée. En déblatérant recettes en tout genre ou en traduisant simultanément certaines actions, elle prend part au déroulement de ce conte.
Le tout est éclairé par l'agent Kadavresky qui commente l'histoire à laquelle il se joint pour les besoins d'une enquête, et qui finit par faire partie intégrante de cette histoire quand, accidentellement il rencontre l'amour au détour d'une danse.
- Un désir de mélange et de diversité, où la danse contemporaine se frotte subtilement à des disciplines comme le hip hop, le tango et d'autres. Espace où la musique, qu'elle soit baroque ou électronique, se trouve détournée de son identité première pour servir simplement de nouveau support à des danses éclatées, qui parcourent ce domaine féerique et onirique de façon foncièrement contemporaine. Ces danses, ces actions participent directement à la construction (fabrication) de Kadavresky.
- Le son est invité à cuisiner de la mémoire en la creusant, en la questionnant pour emprunter (empreinter) le labyrinthe de passés multiples afin de faire naître un chemin singulier, celui de Kadavresky  : inconnu et pourtant familier.


LIONEL HOCHE

" Lionel Hoche est un jeune homme qui a de la technique, du savoir-faire et envie naturellement de les faire valoir. Formé à l'École de danse de l'Opéra de Paris, passé par le Nederlands Dans Theater de Jiri Kylian en 1983, il y conçoit sa première pièce. Il devient ensuite l'assistant de Daniel Larrieu avant de lancer sa compagnie MéMé BaNjO, en 1992. Avec plus de trente pièces à son actif, entre autres pour le Ballet de l'Opéra de Paris, le Ballet de l'Opéra de Lyon et celui de Lorraine, ce chorégraphe de trente-sept ans fait parler de lui ".
Rosita Boisseau

PARCOURS
1964  : Naissance à Ivry-sur-Seine.
1978  : École de Danse de l'Opéra de Paris.
1983  : Est engagé par le Nederlands Dans Theater sous la direction de Jiri Kilian.
1988  : Crée U should have left the light on, sa première chorégraphie pour le Nederlands Dans Theater II, pièce reprise par la Compañhia de Dança de Lisboa, la compagnie Nomades - Le Loft Vevey puis le ballet de l'Opéra de Rome.
1989  : Rejoint Astrakan, la compagnie de Daniel Larrieu, avec lequel il collabore sur les créations jusqu'en 1991. L'année suivante, il est son assistant pour Attentat Poétique, création pour l'Opéra de Paris.
Depuis 1990  : Lionel Hoche est sans doute le chorégraphe français le plus prolifique de sa génération. Il a travaillé en tant que chorégraphe invité pour  : le Nederlands Dans Theater (Pays-Bas)  ; les Ballets de Monte-Carlo  ; la Batsheva Dance Company (Israël)  ; le Zurich Ballet  ; le Grand Ballet de Genève  ; le Ballet de l'Opéra de Lyon  ; le Ballet du Capitole de Toulouse  ; le Ballet National de Nancy  ; le Tanztheater du Komische Oper de Berlin  ; la Compagnie Nationale de Danse de Madrid  ; le Ballet National de Finlande  ; le Ballet de l'Opéra Royal de Wallonie  ; le Ballet Philippines  ; le CCN de Tours  ; le Reflex Dansgezelschap (Pays-Bas)  ; le Ballet de l'Opéra de Rome  ; le Jeune Ballet International de Cannes  ; le Jeune Ballet de France  ; le CNSMD de Lyon et en 2000 pour la Comédie-Française et le Ballet National de l'Opéra de Paris.
Parallèlement il entame un travail de recherche plastique (sculptures, détournements d'objets), et réalise depuis 1992 la scénographie de certaines de ses chorégraphies.
1992  : Naissance de MéMé BaNjO, Compagnie Lionel Hoche. Premier projet Prière de tenir la main courante pour le Festival International de Danse de Cannes.
1998  : MéMé BaNjO s'installe en résidence à L'Esplanade-Saint-Étienne Opéra. Créations en résidence  : Sinuosus, Enroussellements, Versants, Ascension.

" La gestuelle vers laquelle je tends - dont la technicité s'accompagne d'une stylisation graphique articulée - tache de mettre en jeu un corps disponible et détendu, alerte, traversant des dynamiques génératrices d'élan. Entre contrôle et abandon, je cherche un corps lâché, nonchalant, tributaire du jeu de son poids et de la liberté de ses axes. "
Lionel Hoche


Philippe Favier (scénographie)

Né à Saint-Étienne, Philippe Favier peint et grave depuis 1981. Diplômé de l'école des Beaux Arts, il est pensionnaire à la Villa Médicis en 1985. Il expose régulièrement à la galerie Yvon Lambert à Paris. Dernièrement, le musée du Jeu de Paume de Paris, le musée d'Art Moderne de Saint-Étienne et le musée d'Art de Genève lui organisèrent une rétrospective itinérante. Ses travaux sont également exposés à la Galerie Hellmann à New York. Philippe Favier aime à appréhender d'autres médiums artistiques, avec la danse auprès des Ballets de Monte-Carlo pour Jean-Christophe Maillot en 1998, avec Lionel Hoche sur la création de Versants en 2000 et plus récemment il a signé sa première mise en scène d'opéra avec Pelléas et Mélisande de Debussy.


Lou Inglebert (scripte-consultante)

Parallèlement à son activité de peintre Lou Inglebert est scénariste. Elle travaille pour de nombreuses productions audiovisuelles depuis 1988 tant pour le cinéma que pour la télévision. En tant que scénariste, co-scénariste, ou consultante, elle a à son actif une vingtaine de films en collaboration entre autres avec Claire Brétecher (Agrippine), ou Bernardo Bertolucci (Un thé au Sahara). Elle a également travaillé pour le théâtre, la publicité et le journalisme en tant que rédactrice, et a déjà collaboré avec la danse pour Susan Buirge et Angelin Preljocaj. Elle a aussi créé des scénarios pour des jeux interactifs sur C.D.ROM.


Sylvie Skinazi (costumes)

Après des études à l'École Nationale Supérieur des Arts Appliqués et des Métiers d'Art, elle est assistante de Christian Lacroix de 1982 à 1988. Depuis, en tant que peintre illustratrice, elle assure la création textile chez celui-ci et collabore avec divers magazines. Sylvie Skinazi crée pour l'Opéra, le théâtre et de nombreux chorégraphes depuis 1986. En 1991 elle lance une collection de prêt-à-porter de luxe.
Elle a dessiné depuis 1990 une vingtaine de projets pour Lionel Hoche. Parallèlement à ces activités, elle continue son travail de peintre, recherche personnelle considérée comme point de départ de toute création appliquée.


Lucy Carter (lumière)

Après des études universitaires de danse et de théâtre au Roehampton Institute, suivies d'un diplôme d'éclairagiste du Central School of Speech and Drama (Londres), Lucy Carter, qui réside dans la capitale britannique, est à 30 ans l'éclairagiste la plus en vue pour la danse contemporaine dans son pays. Son travail lui vaut les éloges de la critique nationale et internationale. En dehors du Royaume-Uni, où elle travaille notamment avec le chorégraphe Wayne McGregor, Lucy Carter collabore avec des chorégraphes en Espagne, en Belgique et aux Pays-Bas. Depuis 1996, elle crée pour l'opéra (The Rape of Lucretia, Xerxes, Carmen en 2000-2001) et pour la très célèbre scène théâtrale londonienne. En 2000 elle est sélectionnée meilleure éclairagiste de l'année par The Irish Times pour les ESB Theatre Awards. Après Sinuosus, Kadavresky est la deuxième collaboration de Lucy Carter avec Lionel Hoche.


Yann Gourdon (Vielliste - Adou Silheimeur)

Formation  :
Débute l'étude du piano à l'âge de 5 ans et la vielle dès 12 ans.
1992 - 1998 Étudie avec Isabelle Pignol et Valentin Clastrier.
1998 ENM de Villeurbanne en composition contemporaine.
Expérience professionnelle  :
Yann Gourdon joue avec plusieurs ensembles de musique traditionnelle et contemporaine.
En 2000 il compose et interprète la musique d'Oraison, mise en scène de Dominique Touzé.
Il rejoint MéMé BaNjO en 2001 pour Kontafé.



Tara Maguire (Gorgea l'ogresse)

De nationalité américaine, Tara Maguire termine ses études en Italie à la Scuola Lorenzo de Medici (Florence) en 1989.
Elle étudie également le chant, la danse et la comédie et est diplômée de la SVA (École des arts visuels) de New York en 1991.
Personnalité hors du commun, elle poursuit une recherche dans divers champs artistiques essentiellement en tant que photographe  : recherche liée en particulier à l'image de la femme forte dans notre société. Elle est installée à Paris depuis 1994.


Sébastien Charles (Kadavresky)

Formation  :
1995 - 1997 Théâtre - Ecole du Passage
Expérience professionnelle  :
Téléfilm  : Les Terres Froides (Sébastien Lifschitz) pour ARTE
1998 Long métrage  : Les Passagers (Jean-Claude Guiguet)
1997 Long métrage  : Sitcom (François Ozon)
Théâtre  : Sexe, paillettes et ruban rouge, (rôle - Darius)
Court métrage  : Une robe d'été (François Ozon)
Court métrage  : Scènes de lit (François Ozon)
Expérience chorégraphique  :
1999 Long métrage  : chorégraphie dans Gouttes d'eau sur pierres brûlantes (F. Ozon)
2001 Long métrage  : chorégraphies de Huit Femmes (F.Ozon)
Il rejoint MéMé BaNjO en 2000 pour Versants.



Ève Couturier (Doctor ès Fées)

Ève Couturier connaît bien la danse. Avec son compagnon Jean-Jacques Pallix (au sein de leur structure TAPAGE ATYPIQUE) elle collabore depuis 1986 à de nombreux projets chorégraphiques, notamment avec Daniel Larrieu, Brigitte Farges, Paco Decina, Odile Duboc, Lionel Hoche, le Quatuor Knust, sous forme de créations musicales, de mises au point de bandes son... Le milieu chorégraphique n'est pas le seul à intéresser ces amoureux de musiques rares  : la vidéo, le film, l'événementiel, la radio ont aussi une place importante dans le travail de ces artistes étonnants.
En 1990, Jean-Jacques Pallix crée son groupe de musiciens  : PUSH PULL  ; en 1992, il monte un label indépendant  : SONG ACTIVE PRODUCTION.
Ève Couturier participe à ces structures au travers de créations de textes et de recherches vocales.


Céline Zordia (Fée Rabita)

Formation  :
1984-1991 Patinage artistique au niveau national à l'ASPTT de Montpellier (Sport Etudes)
1992-1995 CNR de Montpellier en section contemporaine
1995-1998 CNSM de Lyon
Expérience professionnelle  :
2000-2001 Cie Claudio Basilio (Capoeira)
1998-2001 Cie Philippe Découflé, création de Triton 2ter
Elle rejoint MéMé BaNjO en 2001 pour Kadavresky.


Marielle Girard (Fée Peps)

Formation  :
1995-1996 CNSMD de Lyon
1995 Licence d'études théâtrales (Université Lumière Lyon II)
1993-1995 Classes Danse Études, (Ecole européenne de danse, Cie Michel Hallet Eghayan)
Expérience professionnelle  :
1999-2001 Cie VMT (Chrystine Van Maerem & Flavio Tortoli)
1999-2000 Cie Catherine Massiot
1998-1999 Opéra de Lyon (reprise de rôle Falstaff)
1997-1998 Cie Jacky Auvray
1997-1998 Cie Objet Fax (Ricardo Rozo & J-Cl Pellaton)
1996-1997 Cie Nostromo-les-Zigs-rolling (Tony Vighetto)
Elle rejoint MéMé BaNjO en 1999 pour Contes à rebours.


Loren Palmer (Fée Béchamelle)

Formation  :
1984-1994 Royal Academy of Dancing, (Auckland, Nouvelle Zélande), et New Zealand Association of Modern Dance
1994-1995 Rosella Hightower, Centre de Danse International
1995-1996 École Nationale de Musique et de Danse de La Rochelle
1996-1998 Centre National de Danse Contemporaine d'Angers
Expérience professionnelle  :
1990-1992 Auckland Independant Dance Theatre et Royal New Zealand Ballet
1999 L'Esquisse - Fureurs de Joëlle Bouvier
2000 Purple Space de Charles Cré-Ange
2000 L'Esquisse - l'Oiseau-Loup de Joëlle Bouvier


Cyrill Davy (Ch'Armand)

Formation  :
1990-1992 CNDC Angers - L'Esquisse
1992 American Dance Festival
l989-1990 Centre International de Danse Rosella Hightower
Expérience professionnelle
Cie Cré-Ange 1998-2000 Cie C Yoshi M (Cyrill Davy)
1994-1997 l'Esquisse (Joëlle Bouvier & Régis Obadia)
1993-1995 La Flûte Enchantée (Bob Wilson à l'Opéra Bastille)
1992-1995 Cie Red Notes (Andy Degroat)
1994-1996 Cie Le Galet Gris (Philippe Tréhet)
Expérience chorégraphique  :
Cyrill Davy crée sa propre compagnie en 1998, Cie C Yoshi M
Il a créé pour le CNDC d'Angers, ainsi que chorégraphié un solo pour les Rencontres Nationales et Internationales (FFD) en 1989
Il rejoint MéMé BaNjO en 2000 pour Versants.


Emmanuel Le Floch (Faunesk)

Formation  :
1999-2000 Improvisation avec Y. Lheureux et E. Grivet
1997-1999 CNSMD de Lyon
1996-1997 Stages de contact improvisation avec J. Hamilton
Expérience professionnelle  :
1999-2001 MéMé BaNjO, Cie Lionel Hoche
Il rejoint MéMé BaNjO en 1999 pour Enroussellements.


Cédric Lequilleuc (Dragibus)

Formation  :
1995-1998 Centre International de Danse Rosella Hightower
Expérience professionnelle  :
1998-2000 Cie Beau Geste (Dominique Boivin)
1998 création avec Olivier Casamayou
1997 & 2000 MéMé BaNjO, Cie Lionel Hoche
Il rejoint MéMé BaNjO en 1997 pour Volubilis.

 

Accueil - Qui sommes nous ? - Les spectacles à l'affiche - S'inscrire - Espace inscrits - Regards vers l'extérieur