RÉDIGER VOTRE TÉMOIGNAGE
     Témoignages spontanés
    Vous avez envie de parler d'un spectacle que vous auriez vu à Paris ou en région ? Dans d'autres pays francophones ? Vous voulez que votre opinion soit entendue, qu'elle suscite des réactions éventuelles de la part des artistes ou des internautes ? Vous pouvez nous adresser votre témoignage spontané par mail et nous serons heureux, s'il répond aux contraintes du cadre rédactionnel, de le publier.

 

     Témoignages Passion-Théâtre
    Vous avez vu un spectacle grâce à Passion Théâtre et nous attendons votre témoignage ? Maintenant, la fête est finie : Il va falloir prendre la plume... ou le clavier... Mais au fait, comment fait-on pour rédiger son témoignage ? Que faut-il dire ? Et comment le dire ? Pas de panique, c'est facile : Suivez simplement les quelques conseils ci dessous. Et n'oubliez pas que d'autres ont transpiré avant vous ; allez donc voir le résultat !

  • Quand le rédiger ?
    Trois jours au plus tard après avoir vu le spectacle. Une semaine au plus tard dans le cas de gens qui prêtent leur adresse à des amis non connectés. Il nous faut être réactifs : C'est dans les premiers jours que se fait la rumeur autour d'un spectacle!
  • Qui le rédige ?
    Pour chaque invitation (deux places offertes), nous attendons de vous au minimum un témoignage. En aucun cas vous ne pouvez écrire un témoignage à deux, car celui ci doit être éminemment personnel ; c'est ce qui fait son intérêt et sa valeur !
  • Comment l'envoyer ?
    Quand vous avez terminé votre témoignage, envoyez le au rédacteur (dont l'adresse électronique sera indiquée dans votre mail de confirmation) en précisant dans la rubrique sujet :
    -le titre du spectacle
    - et l'intitulé "TEMOIGNAGE"
    Voici un exemple :
    Sujet : Hamlet/ TEMOIGNAGE
    Le texte sera relu afin de vérifier que vous avez bien respecté la charte éditoriale; et publié le plus rapidemment possible, avec les autres sur internet.

 

     Comment rédiger votre témoignage ?
    La représentation a suscité en vous des émotions, des interrogations, une réflexion ? C'est à vous maintenant avec vos mots, vos images, votre subjectivité, de nous transmettre cette expérience, de nous communiquer ce que vous avez vécu, votre point de vue original. Vous avez toute liberté pour choisir votre forme et développer vos idées. Notre objectif n'est pas d'accumuler des textes "standart", mais bien de laisser parler des individualités : à vous de vous exprimer librement ! Mais attention tout de même à quelques écueils.

Pour vous guider, voici quelques conseils:

  • Sincérité
    Ce qui nous intéresse, c'est ce que votre imaginaire vous a fait vivre. N'hésitez pas à faire appel à des histoires qui vous sont personnelles. Vous pouvez avoir aimé ou détesté un spectacle. Nous attendons de vous un témoignage qui rende compte en toute sincérité de ce que vous avez ressenti pendant la représentation. Nous avons autant besoin de témoignages positifs que négatifs. Que vous ayez aimé ou non le spectacle, racontez le bon ou le mauvais moment que vous avez vécu, en allant aussi loin que possible dans la narration de la réussite ou de l'échec de votre rencontre mais sans en faire une vérité universelle. Pensez à ceux qui vont vous lire et qui ne connaissent rien du spectacle. Essayez de de transcrire, avec vos mots à vous, ce que vous avez ressenti, de manière à ce qu'ils puissent, à la lecture de votre témoignage, se faire une idée assez précise, développer leur imaginaire autour du spectacle.
  • Générosité
    Nous ne sommes pas des critiques. Alors, sachons garder une certaine modestie, et surtout une forme de générosité, dans nos propos!
    Attention à ne pas confondre témoignage et critique. Nous ne sommes pas là pour assassiner les spectacles mais pour en parler! Il ne s'agit en aucune façon de prendre une position doctorale, de juger du travail des artistes comme pourraient le faire des professionnels, mais bien plutôt de proposer des témoignages personnels, qui rendent compte de la rencontre qui a eu lieu avec un spectacle. Les artistes ont travaillé longtemps; ils ont souvent mis toute leur énergie et leur passion pour nous offrir ces moments de théâtre. Alors, ayons la générosité de les respecter et si nous avons des réserves à formuler, faisons les, mais sans pour autant nous poser en censeurs ou en redresseurs de torts (d'autres le font déjà), sans dénigrer ou ironiser, sans assèner des jugements péremptoires...
  • Responsabilité
    Vous parlez en votre nom. Alors, surtout, ne vous cachez pas derrière des termes indéfinis et généraux; vous devez assumer ce que vous écrivez ! Le "ON" est presque toujours prohibé. Il doit laisser place au "JE", car c'est nous et notre subjectivité qui parlons : "JE me suis ennuyé" et non pas "ON s'ennuie". D'autres formules comme "LE PUBLIC", "LES SPECTATEURS", "NOUS", "VOUS" etc. sont souvent à proscrire. Chacun parle en son nom propre et ne peut préjuger de ce qu'à ressenti son voisin... et puis un texte à la première personne est tellement plus fort, tellement plus vivant ! Alors, évitez la langue de bois, les formules toutes faites, comme "COUREZ Y TOUS", "UN SPECTACLE A NE PAS RATER"... qui n'apportent aucune information essentielle. Pensez au lecteur qui ira consulter votre témoignage : Racontez lui une histoire, celle de l'imaginaire que vous avez développé face au spectacle.

     

   
 
Tout cela, c'est notre contrat moral.